“Bonjour Cher Monsieur Bargain,

Je suis Laurence, négociatrice immobilière sur le bassin annécien. J’ai eu la chance de tomber sur votre blog.

Du fait de votre expertise, je voulais savoir si vous auriez la gentillesse de me guider sur les formations sérieuses dans l’expertise .

Il est difficile de trouver les bonnes pistes alors autant se tourner vers un expert habilité.

Merci de votre retour,

Je vous prie de croire en mes remerciements les plus sincères,

Bien cordialement,

Laurence”

Bonjour Laurence,

En premier lieu, je suis agréablement surpris d’avoir des lecteurs lointains :].

Par rapport à la qualification d’expert immobilier, il n’existe pas de règlementation spécifique. N’importe qui peut demain estimer être expert immobilier sur son C.V.

Au passage, il n’y a pas non plus “d’expert judiciaire”. La formulation officielle est “expert près la Cour d’appel de…” (et non pas “auprès de” ;)). Le titre “d’expert agréé” est réservé à l’expert agréé près la Cour de cassation.

Quelles sont les meilleures formations pour progresser ?

A mon sens, l’idéal est de viser une certification REV TEGOVA, reconnue au niveau européen par une majorité de professionnels de l’immobilier (agences immobilières, études notariales…).

En France, 6 associations permettent de suivre ce parcours :

  1. Le CEIF : la Chambre des Experts Immobiliers de France FNAIM.
  2. l’IFEI : l’Institut Français de l’Expertise Immobilière.
  3. Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN).
  4. La Confédération des Experts Fonciers.
  5. L’AFREXIM.
  6. Le SNPI.

J’ai eu l’opportunité de suivre les formations associées avec l’appui du CSN. En tant qu’agent immobilier, je pense que vous devriez vous rapprochez des 5 autres réseaux pour étudier leur offre et le coût associé.

Personnellement, j’ai suivi 4 modules d’expertise (2 en habitation, 2 en locaux commerciaux) + 20 rapports complets (50 pages environ) à produire en 2 ans. Le jury en étudiait 3 plus particulièrement pour se décider.

Selon votre niveau d’études, une expérience plus ou moins longue sera demandée.

L’importance de la formation continue

Une fois le REV TEGOVA validé, vous devrez suivre au moins 20h de formation chaque année pour prétendre le conserver. Le principe est le même pour les experts judiciaires. Les juges accordent beaucoup d’importance à la formation continue des experts.

S’il faut trouver un avantage aux contraintes liées au COVID, c’est que, faute de pouvoir se faire en présentiel, de nombreuses formations sont maintenant accessibles en visio-conférence avec un tarif correct. Je pense qu’il faut s’attacher à la qualité de l’intervenant pour faire le tri (docteur ou expert agréé près la Cour de cassation ?).

Quelques conseils de lecture pour démarrer

En attendant de choisir l’association qui vous accompagnera, je vous conseille de lire :

  1. Expertise immobilière, guide pratique – 7ème édition chez Eyrolles de Polignac, Monceau, Cussac et Lesieur. Complet, simple, efficace. Très bon pour adopter méthode et réflexes.
  2. La Charte de l’expertise en évaluation immobilière – 5ème édition de l’IFEI. Il est possible de la trouver sur le web au format .pdf…

(à compléter éventuellement par d’autres selon ce qui vous passionne et votre orientation professionnelle – je lis tout ce que je trouve en ce moment sur la culture du raison et la vinification…).

Enfin, il est possible de trouver sur Internet des exemples de rapport d’expertise. Leur lecture est précieuse pour se rendre compte de ce qu’on fait déjà correctement et ce qu’on peut améliorer…

Bon courage ~~